On parle de bâtiment à énergie positive : pourquoi pas d’individu à énergie positive ?

Comment devenir un homme ou une femme à énergie positive ?

On parle de bâtiment à énergie positive : c’est un lieu qui dépense moins d’énergie qu’il n’en redonne au milieu ambiant.

Quelle analogie peut-on créer pour les individus ?

Un individu est-il capable de redonner à la structure dans laquelle il vit plus d’énergie que la quantité qu’il consomme pendant le temps où il est dans ce milieu ? Et quel pourrait être l’intérêt pour une entreprise de s’entourer de ce type de profil ?

Mon expérience dans l’accompagnement des humains me fait dire que oui. Oui cela est possible si l’individu réussi à avoir accès à une source de récupération d’énergie afin de ne pas s’épuiser.

Si une même personne tient le service, ou tient toute l’équipe, elle risque au bout d’un moment d’épuiser ses ressources.

Alors pour rester à énergie positive, il faut qu’elle se centre sur elle en premier.

Comment parler du bien-être en entreprise sans parler de la dimension individuelle ? Impensable.

L’individu à énergie positive doit, me semble-t-il, faire preuve de qualités humaines qui place l’ego loin derrière ses agissements.  C’est à dire que par différentes sources de développements, l’individu vit des expériences de vie ou un cheminement qui le font avancer sur le parcours de sa connaissance individuelle.

L’individu à énergie positive est capable d’avoir conscience de lui et des autres qui l’entourent et il a développé des capacités d’interaction individuelle avec son milieu.

Voici les capacités à développer pour développer les individus à énergie positive.

1 Savoir gérer un éventuel stress ambiant

2 S’isoler des « ponts énergétiques »  et ne pas mélanger le milieu et notre personne.

Ca crise autour de nous, mais pas en nous. Ca crise en nous, mais pas autour de nous.

3 Avoir développé une étanchéité aux facteurs externes qui ne génèrent plus d’émotionnel en nous

4 Limiter les déperditions énergétiques par la respiration

5 Capter ses propres sources de motivation

6 Savoir se protéger du stress

7 Limiter les consommations d’énergie de nos appareils internes

Manger sain, respirer un air sain,  boire sain, être bien positionné en ergonomie

8 Se développer pour savoir capter l’énergie

9 Etre capable de transmettre et parler aux autres de nos expérience positives : c’est l’irrigation.

10 Traiter toute source de problème à la base pour les évacuer comme des déchets : c’est la dépuration.

Bonne nouvelle : toute l’énergie excédentaire peut être fournie aux individus voisins !

De même que l’on parle de territoire à énergie positive, si l’on développe les individus à énergie positive, on pourra développer des entreprises à énergie positive.
Tous les individus n’ont pas vocation à être à énergie positive. De même qu’une ville a un parc de logements tout à fait hétéroclites entre les nouveaux qui respectent les normes, les anciens, les maisons individuelles, les logements collectifs. Il en est de même pour les humains.

Il y a ceux qui, dans une même entreprise, vivent à énergie positive, ceux qui « pompent l’énergie des autres », ceux qui sont indifférents aux autres. Si une entreprise mise sur le développement d’individus à énergie positive, elle-même ressortira grandit et composera l’entreprise à énergie positive.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>